7/30/2008 12:07:01 PM   /   bonus.ch - News   /   Assurance

La hausse des coûts dans l'assurance de base assombrit les prévisions en matière de primes

Le comparatif des primes d'assurance-maladie, les conseils et astuces vous aideront à trouver une caisse-maladie adaptée à vos besoins et à réaliser des économies.

A raison de 4,7%, la hausse des coûts de l’assurance de base en 2007 a plus que doublé par rapport à 2006 (2006: 2,2%, sur la base de la date de début du traitement). La phase des hausses réduites de coûts et des augmentations modérées de primes semble toucher à sa fin. Il faut s’attendre dans les prochaines années à de fortes augmentations des primes.

Les prestations hospitalières ambulatoires arrivent en tête de l’évolution des coûts (+8,8% pour les coûts décomptés). Les coûts de l’aide et des soins à domicile (organisations Spitex) ont grimpé de 7,1%, ceux des laboratoires de 6,9%. La hausse a été légèrement plus modérée au niveau des traitements médicaux (+ 4,1%) et des prestations hospitalières stationnaires (+3,8%). Ainsi, la hausse de l’ensemble des prestations décomptées en 2007 (+4,7%) est sensiblement plus élevée que celle enregistrée en 2006 (+2,2%).

Les chiffres des premiers mois de l’année 2008 donnent tout lieu de penser que la croissance des coûts de l’année en cours dépassera même celle de 2007. Les comptes de résultats bruts des assureurs-maladie pour les quatre premiers mois de l’année 2008 font craindre que les recettes de primes ne couvrent pas entièrement les coûts effectifs. La différence sera comblée à court terme par l’intermédiaire du démantèlement des réserves.

Forte hausse des primes après une stabilisation de courte durée
Etant donné que le Conseil fédéral a décidé d’abaisser le taux des réserves minimales des grands assureurs à 10% et celui des assureurs de taille moyenne à 15% d’ici 2010, certains assureurs-maladie peuvent utiliser provisoirement une partie des réserves pour stabiliser les primes. Cependant, l’utilisation des réserves pour freiner la hausse des primes est problématique et ne constitue pas une solution durable pour les payeurs de primes. Les expériences faites en la matière lors de la période similaire de 1999 à 2001 prouvent que les primes qui sont maintenues artificiellement en-deçà du niveau des coûts entraînent une augmentation disproportionnée des primes dans les années suivantes. Compte tenu de la dynamique relancée de hausse des coûts - qui atteint à nouveau les taux de renchérissement de cinq à sept pour cent que l’on a connus pendant de longues années -, des recettes de primes actuellement inférieures aux coûts effectifs et du démantèlement des réserves, les assureurs-maladie tablent à nouveau sur d’importantes augmentations des primes.

Source : santésuisse, communiqué, juillet 2008

Politique de diffusion pour notre rubrique "news"
Nous publions des articles et communiqués de presse en relation avec nos activités. Tous les articles en provenance de sources externes (services de presse, institutions ou partenaires) n’engagent aucunement notre responsabilité.
Du fait que nous privilégions la liberté d’expression, nous tenons à préciser que nous ne prenons pas position sur le contenu publié.

Réduisez vos primes d'assurance-maladie

Comparer c'est simple et gratuit !

Comparez de suite
Publicité

Euro 2021 de football : notre concours

Football

Quiz et pronostics : participez sans plus attendre et tentez de gagner l'un des lots mis en jeu !

Je participe

Assurance maladie

Comparez gratuitement vos primes d'assurance maladie et économisez! Comparatif des primes d'assurance-maladie

Comparez !