6/6/2007 9:11:28 AM   /   bonus.ch - News   /   Assurance

Coup d'oeil sur le laser

Le comparatif des primes d'assurance-maladie, les conseils et astuces vous aideront à trouver une caisse-maladie adaptée à vos besoins et à réaliser des économies.

SANTÉ La chirurgie réfractive permet de corriger la vue par une simple et
rapide opération au laser. Vous n'en croirez pas vos yeux!

FABRICE BREITHAUPT

Développée il y a un quart de siècle, la chirurgie réfractive n'est aujourd'hui plus
seulement appréciée que par les seuls pilotes, policiers et pompiers, mais aussi par
Monsieur et MadameTout-le-monde, tant ses résultats ont changé la vue et la vie de
ceux qui en ont bénéficié. Présentation et explications avec les docteurs Bijan
Farpour et Marcel Gigon, médecins consultants en ophtalmologie à l' Hôpital cantonal
de Genève.

Qu'est-ce que la chirurgie réfractive? C'est une technique médicale qui utilise le
laser pour sculpter la cornée et modifier sa courbure, et ainsi réduire ou supprimer
totalement un problème de la vision.

A qui s'adresse-t-elle? Aux myopes, aux hypermétropes et aux astigmates. Sauf si
leur cornée est trop fine ou trop irrégulière. C'est pour déceler ce type de problème,
entre autres, et établir un diagnostic précis, qu'un examen poussé est effectué avant
toute opération.

Comment se déroule une opération? Le laser enlève une couche de la cornée
d'une épaisseur comparable à celle d'un cheveu. Pour corriger la myopie, on aplatit
le centre de la cornée au moyen du laser, alors que pour corriger l'hypermétropie, on
applique le laser au bord de la cornée, ce qui bombe son centre. L'astigmatisme est
ainsi corrigé pendant cette opération. Deux procédures sont utilisées, en fonction des
caractéristiques des yeux du patient:

> si la cornée est fine, on opte pour le LASIK (abréviation anglaise de Kératomileusis
in situ assisté par laser); le chirurgien découpe et soulève un très mince volet dans
l'épaisseur de la cornée, sous lequel il applique le laser, puis referme le volet.

- Avantage: la vue s'améliore en quelques heures seulement.

- Inconvénient: le LASIK ne peut pas être utilisé sur des patients dont les cornées
sont fines.

> si la cornée est suffisamment épaisse, on utilise la PRK (abréviation anglaise de
Kératectomie photoréfractive); le praticien projette le laser directement sur la cornée.

- Avantage: pas de découpe de la cornée.

- Inconvénient: la récupération visuelle se fait plus lentement que le LASIK et de
manière plus progressive.

L'intervention se déroule sous anesthésie locale et est indolore. Elle dure de dix à
quinze minutes par oeil, dont vingt à quatre-vingts secondes pour la projection du
laser. Le patient peut ensuite rentrer chez lui. Il doit porter des coques de protection
oculaires pendant les premières nuits qui suivent l'opération pour éviter tout
frottement des yeux.

Quels sont les risques et les effets secondaires? Toute intervention chirurgicale
présente des risques. Ceux de la chirurgie réfractive peuvent être une infection et
une inflammation de la cornée entraînant une diminution de la vision par rapport à
celle que le patient avait avant l'opération. Mais ces risques sont extrêmement
faibles. Quant aux effets secondaires, ils sont éventuels et transitoires: cela va de la
sécheresse oculaire à une hypersensibilité à la lumière. Dans certains cas, la
perception persistante d'un halo autour des phares de véhicules la nuit est décrite.
Mais, nous assure-t-on, on s'en accommode bien et vite. A noter que si le niveau de
correction atteint est insuffisant par rapport à celui escompté, des «retouches»
(toujours au laser) peuvent être effectuées quelque temps plus tard.

Les résultats durent-ils dans le temps? Les deux décennies de recul dont
disposent aujourd'hui les scientifiques permettent à ceux-ci de répondre par
l'affirmative.

Et combien ça coûte? A Genève, en moyenne, comptez 2500 francs environ par
oeil. Les assurances maladie ne remboursent pas cette chirurgie

Source Tribune de Genève, juin 2007

Politique de diffusion pour notre rubrique "news"
bonus.ch publie des articles et communiqués de presse en relation avec ses activités. Tous les articles en provenance de sources externes (services de presse, institutions ou partenaires) n’engagent aucunement sa responsabilité.
Du fait que nous privilégions la liberté d’expression, nous tenons à préciser que bonus.ch ne prend pas position sur le contenu publié.

Optimisez vos assurances complémentaires et économisez

Comparer c'est simple et gratuit !

Comparez de suite
Publicité

Euro 2021 de football : notre concours

Football

Quiz et pronostics : participez sans plus attendre et tentez de gagner l'un des lots mis en jeu !

Je participe

Assurances complémentaires

Optimisez vos assurances complémentaires et économisez ! Comparatif des assurances complémentaires hospitalières

Comparez !