3/29/2010 10:52:38 AM   /   bonus.ch - News   /   Assurance

Rhume des foins

Le comparatif des primes d'assurance-maladie, les conseils et astuces vous aideront à trouver une caisse-maladie adaptée à vos besoins et à réaliser des économies.

L’éveil du printemps signifie le début de bien de tourments pour environ 15% à 20% de la population suisse. Le Prof. Dr. Andreas J. Bircher, médecin-chef de la policlinique d’Allergologie de l’hôpital universitaire de Bâle, a eu la gentillesse de consacrer un peu de son temps pour une brève interview. Voici quelques-uns de ses conseils pour nos lecteurs:

Monsieur Prof. Dr. Bircher, le rhume des foins, c’est quoi exactement ?
Le dit „rhume des foins“, est en fait une réaction allergique due aux pollens des plantes transportées par le vent. Seulement 6 types de plantes sont à l’origine d’environ 95% de toutes les allergies aux pollens : le noisetier, l’aulne, le bouleau et le frêne (janvier – avril), les graminées (durant l’été) et l’armoise (en août). En raison des changements climatiques, des polluants atmosphériques et des modifications de notre mode de vie, de plus en plus de personnes souffrent d’une allergie aux pollens. Parce que cet hiver a été particulièrement rigoureux, nous observons cette année un léger retard dans le vol de pollen. Raison pour laquelle les personnes allergiques vont probablement souffrir moins longtemps, mais plus intensément. Les symptômes d’une allergie aux pollens sont principalement : yeux larmoyants, picotement du nez, éternuements, rhume, maux de tête et essoufflement. Si l’allergie persiste, la personne concernée peut, à terme, développer un asthme allergique.

Est-ce qu’une allergie aux pollens peut être traitée?
« Une personne souffrante d’un rhume des foins devrait absolument consulter son médecin de famille ou un allergologue. Jusqu’à maintenant, la désensibilisation est le seul moyen d’atténuer à long terme une allergie aux pollens, c.à.d. d’habituer lentement l’organisme aux pollens par des injections sous-cutanées régulières, conduisant ainsi à une atténuation des symptômes pendant la saison du rhume des foins. La désensibilisation devrait être prescrite par un allergologue et dure généralement entre trois à cinq ans. Pour un traitement médicamenteux des symptômes, des substances actives permettant de réduire l’inflammation allergique sont appliquées sous forme de spray nasal, gouttes pour les yeux et comprimés. Pour un meilleur résultat, ces médicaments devraient être pris de façon régulière », conseille le Prof. Dr. Bircher.

Peut-on se protéger contre l’allergie aux pollens ?
Selon le Prof. Dr. A. Bircher, la prévention s’avère plus difficile en cas d’allergie aux pollens. Il existe malgré tout certaines mesures permettant de réduire les symptômes : „Je conseille aux personnes allergiques de lire régulièrement les prévisions polliniques (p. ex. sur pollenetallergie.ch, meteosuisse.ch ou ahaswiss.ch), d’éviter des activités trop physiques en plein air les jours où la concentration de pollens est élevée et de porter des lunettes de soleil. A la maison aussi, de petits gestes permettent de mieux contrôler le problème des pollens, p. ex. en n’aérant que très tôt le matin. En conduisant, on peut également se protéger contre les pollens : fermez les vitres, coupez l’aération ou installez un filtre à pollens. Pour un sommeil plus tranquille, lavez vos cheveux avant de vous coucher et n’introduisez pas dans votre chambre les vêtements que vous avez porté la journée. »

Source : bonus.ch, mars 2010

Réduisez vos primes d'assurance-maladie

Comparer c'est simple et gratuit !

Comparez de suite
Publicité

Assurance maladie

Comparez gratuitement vos primes d'assurance maladie et économisez! Comparatif des primes d'assurance-maladie

Comparez !