5/3/2022 7:37:00 AM   /   bonus.ch - Communiqué de presse   /   Assurance

Révision de la LCA 2022 : malgré de nouvelles dispositions en faveur des assurés, la moitié de la population suisse n'envisage pas de revoir ses contrats d'assurance

Depuis le 1er janvier 2022, la loi sur le contrat d'assurance a été révisée. Si 15% des assurés ont déjà pris la peine de faire le point sur leurs contrats, près de la moitié n'envisage pas de les reconsidérer. Les Suisses romands et les jeunes montrent le moins d'intérêt pour cette révision de la LCA.

Révision de la LCA 2022Depuis 2013, le comparatif en ligne bonus.ch offre annuellement aux Suisses la possibilité de s'exprimer sur leur assurance-ménage. Cette année, il a également été question de connaître leurs intentions par rapport à la révision de la LCA, qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2022. Voici les principaux constats qui ressortent de cette enquête :

Révision LCA 2022 : 15% des assurés en ont profité pour revoir leurs contrats

Interrogés en ce début d'année sur la révision de la LCA 2022, près de la moitié des plus de 1'400 répondants n'envisagent pas de revoir leurs assurances. À l'inverse, 15% ont déjà fait le point sur leurs contrats, alors que 25% prévoient de le faire.

Intérêt moins marqué en Romandie et en Suisse italienne

Les Suisses allemands affichent le plus grand intérêt pour cette révision de la LCA : 17% ont déjà reconsidéré leurs contrats et 35% ont l'intention de les revoir. En Romandie, seulement 35% des sondés sont favorables à une réévaluation de leurs polices d'assurance, tandis que ce ratio atteint 38% en Suisse italienne.

Moins de 40 ans : 54% des assurés n'ont pas l'intention de revoir leurs contrats

Tandis que les jeunes manifestent le moins d'intérêt pour tirer profit de cette révision de la LCA, la tranche d'âge des 40 à 59 ans est la plus encline à revoir ses contrats. Ainsi, ils sont 47% à se déclarer favorables à reconsidérer leurs assurances, contre 43% chez les seniors et seulement 34% chez les moins de 40 ans.

En Suisse, les assurés sont réticents au changement. Une question de pouvoir d'achat ?

Que ce soit pour l'assurance maladie, auto ou ménage, un constat revient régulièrement. En Suisse, les assurés sont peu disposés au changement. Du moins si celui-ci ne permet d'économiser "que" quelques dizaines ou centaines de francs à l'année.

Ainsi, pouvoir d'achat conséquent et changement ne font généralement pas bon ménage. Dans la balance, les "petites économies" ne pèsent pas bien lourd face à la paperasse administrative (trop souvent surévaluée) d'un changement d'assurance.

Dans les faits, ces tâches administratives ne sont pas aussi effrayantes qu'elles n'y paraissent. Des modèles de résiliation types sont disponibles sur Internet et le nouveau prestataire aide bien souvent l'assuré dans ses démarches. De plus, la digitalisation du marché facilite la vie des assurés. De nos jours, il est ainsi possible de comparer, résilier, changer et conclure en ligne de manière simple et rapide.

Surtout, un changement peut permettre d'économiser des sommes importantes, pouvant atteindre plusieurs milliers de francs par année. Car les différences de prix sont considérables d'un assureur à l'autre !

Les Suisses italiens sont les plus sévères avec leur assurance ménage

En Suisse, les assurés sont globalement satisfaits de leur assurance RC-ménage. Ils attribuent la note moyenne générale de 5.2 sur 6, mention "bien". La Suisse alémanique enregistre la meilleure note (5.3), devant la Suisse romande (5.2) et la Suisse italienne (4.9, mention "assez bien").

En 2022, la Mobilière et smile.direct sont les assurances RC-ménage les plus appréciées de Suisse. Elles obtiennent la meilleure note globale de satisfaction (5.4). Avec une moyenne générale de 5.3, Bâloise et Vaudoise se partagent la 2ème place du classement. Helvetia complète le podium (5.2) et réalise une belle progression par rapport à l'année dernière (+0.2 points).

La disponibilité et la sympathie des collaborateurs, ainsi que la gestion des sinistres, sont les catégories qui obtiennent la meilleure note (5.3). La note la plus basse est pour la catégorie du rapport prix-prestations (5.1).

Les Suisses recommandent-ils leur assurance ?

À travers ces résultats, on remarque donc que les habitants de Suisse sont globalement contents de leur assurance-ménage. Ainsi, à la question de savoir s'ils recommanderaient leur assurance à une connaissance, 79% ont répondu par l'affirmative, tandis que 16% sont sans avis. Seuls 5% ont indiqué qu'ils ne la conseilleraient pas.

Analyse détaillée par assureur, questions et sous-questions de l'enquête

Accès aux notes de satisfaction des assureurs ménage et RC

Accès direct au comparatif des primes assurance-ménage et RC

Primes d'assurance ménage et RC privée

Trouvez maintenant la prime d'assurance ménage et/ou responsabilité privée la plus avantageuse

Comparez de suite
Publicité

Assurance ménage et RC

Trouvez maintenant la prime d'assurance ménage et/ou responsabilité privée la plus avantageuse pour vous. Faites des économies ! Comparatif des primes d'assurance ménage

Comparez !