4/11/2012 8:30:54 AM   /   bonus.ch - News   /   Finance

FAQ hypothèque: taux fixe ou taux variable?

Le comparatif des primes d'assurance-maladie, les conseils et astuces vous aideront à trouver une caisse-maladie adaptée à vos besoins et à réaliser des économies.

Mon hypothèque à taux fixe sur 5 ans se termine fin juin 2012. À partir de cette date, me recommandez-vous une nouvelle hypothèque à taux fixe ou plutôt une à taux variable? Dans le cas d'une hypothèque à taux fixe, sur combien de temps ai-je meilleur temps de la prendre? Est-ce qu'un prêt hypothécaire à taux variable peut être converti à tout moment en hypothèque à taux fixe?

Vous pouvez déjà demander à votre établissement de vous faire une offre aujourd'hui pour une valeur au 30 juin. Au vu des taux hypothécaires actuels, c'est même conseillé.

Cette réservation se nomme un « forward ». Elle entraîne un léger surcoût (prime de réservation), mais vous garantit aujourd'hui un taux à l'avenir. Vous aurez ainsi la certitude de pouvoir profiter des conditions très avantageuses proposées actuellement sur le marché.

Pour une hypothèque fixe, il n'y a pas de durée objectivement meilleure qu'une autre. Tout dépend de votre utilisation du prêt. Si vous ne cherchez que le taux, nous vous conseillons d'opter pour un taux court, voire même un crédit Libor. Si, par contre, vous préconisez la sécurité, un taux longue durée sera de bon aloi. Attention toutefois à ne pas devoir rembourser prématurément votre dette. En effet, une pénalité vous serait alors facturée.

Si vous optez pour un taux variable, vous pourrez effectivement passer en taux fixe à tout moment, l'inverse n'étant pas possible. Vous serez également plus libre en cas d'amortissement extraordinaire, voire de remboursement, car il n'y a généralement qu'un préavis de 6 mois à donner, et le remboursement se fait sans pénalité à votre charge.

Est-il vrai que les banques sont réticentes au fait d'accorder des prêts hypothécaires aux retraités?

Ce n'est pas tout à fait exact. Les banques ont toujours une approche risque par rapport aux prêts octroyés. Dans le cadre de personnes à la retraite, il faut être particulièrement attentif au montant avancé (par rapport à la valeur du bien retenu par la banque) et à la tenue des charges.

D'une manière générale, les banques et les assurances imposent un amortissement de telle manière que le taux d'endettement à l'âge de la retraite corresponde à une avance en 1er rang, soit 65 % de la valeur de l'objet immobilier financé.

En étant donc déjà à la retraite, vous avez le risque que votre banque vous demande un apport de fonds propres supplémentaires afin que l'avance ne dépasse pas les 65%. La banque sera également sensible à vos revenus, à savoir si ceux-ci permettent le paiement des intérêts et autres frais d'entretien.

Il est donc possible, en tant que retraité, de bénéficier d'un prêt hypothécaire pour autant que l'apport en fonds propres soit suffisant et que le service de la dette contractée soit supportable par vos revenus.

Des solutions adaptées à votre situation financière personnelle pourraient également être proposées par votre banque, notamment si vous disposez d'autres avoirs auprès d'elle.

Ces conseils vous sont dispensés par Fréderic Luescher d'Immo-Consulting, notre spécialiste en hypothèque. Pour plus d'informations sur le sujet des hypothèques, consultez notre rubrique hypothèques.

Source : bonus.ch, avril 2012

Comment obtenir un taux préférentiel ?

Obtenez un conseil complet et personnalisé pour votre future hypothèque

Demandez une offreAperçu des taux actuels
Publicité

Hypothèques

Comparez les taux hypothécaires de plus de 50 prestataires financiers. Aperçu des taux hypothécaires actuels

Comparez les taux