8/21/2012 8:14:45 AM   /   bonus.ch - News   /   Consommation

Ampoules à basse consommation : comment les utiliser et les éliminer en toute sécurité

Bientôt obligatoires, les ampoules à basse consommation font déjà partie de notre quotidien. Leur utilisation demande cependant quelques précautions supplémentaires par rapport à nos ampoules à filament traditionnelles. Voici un petit guide pour les utiliser correctement.

Ampoules à basses consommation : comment les utiliser et les éliminer en toute sécuritéDès le 1er septembre 2012, toutes les ampoules traditionnelles à incandescence seront interdites à la vente, en Suisse et dans toute l’Europe. Si nous ne l’avons pas déjà fait, à l’avenir nous devrons donc obligatoirement acheter des ampoules à basse consommation pour nos foyers.

L’introduction de ces nouvelles ampoules n’a toutefois manqué de susciter de vives polémiques concernant leur impact sur la santé. Le premier problème lié à l’utilisation de ces nouvelles sources d’éclairage concerne l’émission de champs électriques et de rayons UV, qui ne peut être totalement évitée avec ces lampes. C’est pourquoi, l’OFSP recommande à tous ceux qui restent longtemps à proximité d’ampoules à basse consommation de maintenir une distance de 30 cm de l’ampoule même, pour réduire l’exposition à ces rayonnements.

Le deuxième point critique lié aux ampoules à économie d’énergie est leur niveau de toxicité. Conçues pour diminuer l’impact sur l’environnement, les ampoules de ce type présentent, paradoxalement, un certain degré de toxicité, car elles contiennent du mercure, indispensable à leur fonctionnement. La question est donc la même que pour nos vieux thermomètres à mercure : y a-t-il danger lorsque l’ampoule se casse ? Et comment procéder à son élimination ?

L’OFSP a très récemment publié un document qui informe les citoyens et prend position en la matière. Selon ses informations, les ampoules économiques mises en vente en Suisse et en Europe contiennent 285 fois moins de mercure que nos vieux thermomètres. De plus, pour que le mercure libéré lorsqu’une ampoule économique se casse soit vraiment toxique pour l’organisme, il faut que l’exposition à la substance soit prolongée et constante. Il n’y aurait donc pas de danger pour la santé en cas de bris d’une ampoule à faible consommation, à condition de porter des gants et de bien aérer la pièce lors de l’élimination des débris, qui devront être entreposés dans un bocal fermé et ramenés à un point de récolte ou en magasin. L’OFSP a publié sur son site web un guide qui explique de manière détaillée comment procéder dans de tels cas.

Si l’ampoule, sans s’être cassée, est devenue inutilisable, votre déchetterie devrait disposer d’un endroit prévu pour son élimination. Sinon, rapportez-la directement au magasin où vous l’avez achetée : il est en principe obligé de la reprendre.

Source : bonus.ch, Patrick Ducret

N'hésitez plus ! Comparez vos primes d'assurance auto

Vision globale : aperçu des principales assurances en un coup d'œil

Comparez de suite
Publicité

Euro 2021 de football : notre concours

Football

Quiz et pronostics : participez sans plus attendre et tentez de gagner l'un des lots mis en jeu !

Je participe

Calcul de primes auto

Calculez maintenant votre prime d'assurance auto et économisez ! Calcul des primes d'assurance auto

Comparez !