bonus.ch assurance-maladie, assurance-auto, etc.
2/15/2012 10:17:55 AM   /   bonus.ch - News   /   Assurance

Sports d'hiver et assurances : bien se renseigner pour être mieux couvert


Plus de deux millions de personnes pratiquent un sport de neige en Suisse. Selon les dernières statistiques du Bureau de prévention des accidents, 43'000 skieurs et 24'000 snowboarders sont victimes tous les ans d'un accident. Les assurances qui vous couvrent en cas d'accident varient en fonction du type de sinistre et de la responsabilité des parties impliquées. De plus, la couverture n'est pas garantie pour n'importe quel type de sport de neige. Suivez-nous pour plus de renseignements à ce sujet :

Couverture d'assurance en cas d'accident sans responsabilité d'un tiers

Si vous vous blessez en pratiquant un sport d'hiver et que le sinistre n'implique aucune autre personne, en tant que salarié vous êtes couvert par l'assurance accidents de votre employeur. Il s'agit en effet d'un accident non professionnel, qui est du ressort de l'assurance accidents obligatoire selon la LAA. Attention : la couverture pour les accidents non professionnels selon la LAA n'est valable que si vous travaillez au moins huit heures par semaine pour le même employeur. Si vous êtes employé moins de huit heures par semaine, vous n'avez droit qu'à la couverture pour les accidents professionnels. Vous devez donc penser vous-même à vous protéger des risques d'un accident non professionnel. Il en va de même si vous n'êtes pas salarié. Si vous souscrivez une couverture accidents auprès de votre caisse-maladie, en cas d'accident c'est cette dernière qui paiera, après déduction de la franchise et de la quote-part.

Couverture d'assurance en cas d'accident avec responsabilité d'un tiers

Lorsqu'un accident impliquant plusieurs personnes a lieu sur les pistes, il est parfois difficile d'établir qui est le responsable. L'assurance accidents de chaque skieur se charge de l'indemnisation pour les dommages corporels et pour une éventuelle perte de gain. Si l'une des personnes impliquées dans l'accident est jugée responsable, les assurances accidents des autres skieurs se retourneront contre la partie fautive, qui devra payer les frais découlant de sa responsabilité. Si le fautif dispose d'une assurance RC privée, c'est elle qui couvrira ces frais. À ce propos, les jeunes qui pratiquent les sports d'hiver sont souvent les plus exposés au risque de se retrouver sans couverture d'assurance. En effet, s'ils ne sont ni en formation ni domiciliés chez les parents, la police RC de ces derniers ne les couvre plus. Souscrire une assurance RC à son propre nom s'avère alors indispensable. N'oubliez pas : votre assurance responsabilité civile ne paiera pas pour votre imprudence ! L'assureur peut réduire voire
supprimer ses prestations si vous commettez une faute grave, par exemple en contrevenant explicitement aux règles de prudence ou en consommant de l'alcool ou des drogues avant de vous lancer sur les pistes.

Assurance accidents : tous les sports d'hiver ne sont pas couverts !

Les accidents survenant lors de la pratique du ski, de la luge et autres sports d'hiver font partie des accidents non professionnels et sont couverts en tant que tels par l'assurance accidents. Mais tous les sports d'hiver ne sont pas pareils : si vous pratiquez par exemple du snow-rafting ou que vous participez à une compétition pour l'établissement du record de vitesse à ski, vous vous exposez à des risques plus importants, qui ne sont pas forcément pris en charge par votre assurance ! Pour certaines activités, dites « entreprises téméraires, » l'article 39 de la LAA prévoit en effet la possibilité d'une réduction de 50% des prestations. Si vous vous apprêtez à pratiquer une activité extrême, renseignez-vous auparavant auprès de votre assureur : vous éviterez d'avoir à assumer des frais faute d'une couverture adéquate.

Prévention des accidents : quelques règles élémentaires

Même avec une bonne couverture d'assurance, sur les pistes comme dans la pratique de tout sport votre première garantie de protection est la prudence ! Cela commence par la préparation physique : surtout si vous ne faites pas de sport régulièrement pendant l'année, des exercices à pratiquer pendant les semaines qui précèdent votre départ pour les pistes prépareront vos muscles tout en améliorant votre résistance cardiaque et respiratoire. Faites-vous conseiller par un spécialiste en ce qui concerne les types d'exercices et la fréquence souhaitable en fonction de votre condition physique. La préparation physique n'est pas à négliger une fois sur les pistes : le Bureau de prévention des accidents recommande un échauffement préalable lors de la première descente, ainsi que des pauses régulières.

Tout aussi essentiel pour votre sécurité pendant la pratique des sports de neige est l'entretien de votre matériel de sport, qui doit être vérifié et, le cas échéant, ajusté avant l'emploi, pour éviter des blessures dues à un réglage non adapté, notamment en ce qui concerne les fixations de ski et snowboard. À ce propos, le BPA (bureau de prévention des accidents) a conçu et mis en place une « vignette » de ski qui peut être obtenue en faisant contrôler son matériel auprès d'un certain nombre de magasins de sport. La vignette atteste que le réglage des fixations a été fait conformément à une série d'indication (taille, poids, type de skieur, etc.) par un revendeur spécialisé doté d'un appareil de réglage. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une attestation obligatoire, elle représente une garantie supplémentaire de sécurité.

Le port du casque et d'autres protections – poignets, genoux – selon le type d'activité, c'est la troisième précaution indispensable pour vous protéger contre les risques d'accident. Et surtout, rien ne remplace un comportement respectueux des règles de prudence. Sur les pistes comme sur la route, il faut entre autres éviter de mettre en danger les autres usagers, adapter sa conduite à ses capacités, adapter sa vitesse, respecter la signalisation. En ce qui concerne le comportement à tenir sur les pistes, la Fédération Internationale de Ski a édicté des règles de conduite que l'on peut consulter sur son site web, alors que le portail du BPA vous renseignera dans le détail sur toutes les règles de sécurité pour la prévention des accidents dans la saison hivernale.

Source : bonus.ch, février 2012
0
 

Politique de diffusion pour notre rubrique "news"  

Primes ménage et RC

Trouvez maintenant la prime d'assurance ménage et/ou responsabilité privée la plus avantageuse pour vous. Faites des économies !
Type d'assurance :
Publicité
Patrick Ducret, notre directeur

Nos coordonnées

bonus.ch SA
Av. de Beaulieu 33
1004 Lausanne, Suisse
Tél : +41 (0)21 312 55 91

Nous contacter

Rejoignez la communauté bonus.ch

Grâce à la communauté des consommateurs de bonus.ch, ne ratez plus aucun conseil, astuces et bien plus.