12.05.2011 11:22:58   /   bonus.ch - News   /   Assurance

L'été arrive à grands pas : protégez votre peau du soleil !

Le comparatif des primes d'assurance-maladie, les conseils et astuces vous aideront à trouver une caisse-maladie adaptée à vos besoins et à réaliser des économies.

La Suisse profite de températures estivales ; chemises à longues manches et chaussures fermées sont donc dorénavant vouées à rester confinées au fond de l'armoire. Une fois la peau dénudée, peut-on s'exposer au soleil, en ville, en campagne ou à la plage ? Oui, mais en étant bien protégé ! En effet, plus de 2'000 nouveaux cas de mélanomes surgissent par année en Suisse. On ne le répétera donc jamais assez, une protection judicieuse contre les rayons est primordiale pour ne pas faire du soleil son ennemi. Quel est l'indice de protection adéquat pour votre type de peau ? Comment protéger les peaux fragiles de nos enfants avides de grand air ? Le Dr. Günther Hofbauer, médecin-chef de la clinique dermatologique de l'hôpital universitaire de Zurich, nous sensibilise en vue d'une meilleure prévention :

Quels sont les risques d'une surexposition aux rayons UV ?
Le Dr. Hofbauer explique : « Le soleil émet des rayons UV, autrement dit des rayons ultraviolets électromagnétiques, qui représentent au total environ 4% du rayonnement solaire. Il existe trois sortes de rayons ultraviolets, que l'on différencie en fonction de leur longueur d'ondes : les UVA (95%), les UVB (5%) et les UVC. Ces derniers sont presque entièrement absorbés par la stratosphère. Si on la compare avec celle des UVA, qui sont responsables d'un vieillissement prématuré de la peau, la proportion des UVB dans la lumière solaire est sensiblement plus faible. Ceci dit, ce sont bien ces rayons qui sont particulièrement dangereux et susceptibles de provoquer des brûlures et diverses formes de cancers de la peau. Si en quantité réduite, les rayons UV sont utiles à l'absorption de la vitamine D par notre organisme, il en est tout autrement lors d'une exposition extrême au soleil. Celle-ci peut en effet endommager non seulement la peau, mais également les yeux (lésions à court terme au niveau de la cornée, opacification du cristallin avec danger à long terme de cataracte) et le système immunitaire (risque de maladies infectieuses bactériennes et virales. »

Solarium et produits miracles pour préparer la peau pour l'été : un mythe ?
À l'approche de l'été, une palette de produits miracles, autobronzants et forfaits solarium sont proposés aux consommateurs pour préparer leur peau au bronzage. Préparation efficace ou stratégie commerciale ? « Rien ne remplace une protection solaire certifiée contre les effets néfastes des UV. En Europe, selon l'OMS, 10% de la population est cliente de solariums. Mais ses rayons ultraviolets artificiels ne préparent en aucune façon la peau pour une future exposition. D'ailleurs, ces lits de bronzage émettent un rayonnement UVA plus élevé que celui du soleil. Ainsi, le vieillissement et le risque du cancer clair de la peau sont accrus (cancer clair de la peau et, pour les jeunes, également le mélanome). Il vaut mieux profiter du soleil directement, mais de façon modérée, tout en se protégeant avec une crème solaire correspondant à son type de peau.

Quel indice choisir pour quel type de peau ?
« Six types de peau sont répertoriés par l'OMS, allant d'une peau très claire (type I) à une peau noire (type VI). La connaissance de son type de peau entraîne l'application du bon indice de protection solaire. Le test pour le déterminer est proposé par l'OMS, la Ligue Suisse contre le Cancer, les pharmacies et votre dermatologue traitant. Les critères déterminants retenus par ce questionnaire sont la couleur des yeux et des cheveux, le type de teint, la réaction au soleil et la quantité de tâches pigmentées. Il est d'ailleurs conseillé d'appliquer un indice de 30 ou plus pour les peaux claires, alors qu'un indice de 15 ou plus est suffisant concernant les peaux mates à noires. L'augmentation de la durée d'exposition au soleil ainsi que sa fréquence permettent de diminuer progressivement l'indice, en restant raisonnable tout de même. Gardez à l'esprit que la réverbération du sable sur la plage ou de la neige sur les pistes de ski augmente l'intensité des UV. »

Crème solaire : comment l'appliquer efficacement ?
« L'ombre, les vêtements et les chapeaux sont la meilleure protection contre les UV. Aucune crème solaire n'offre en effet de protection totale contre le soleil. Elle est, malgré tout, indispensable. Toutes les parties du corps exposées au soleil doivent être protégées contre les UVA et UVB par de l'écran solaire. La crème s'applique 20 minutes avant chaque exposition. Employez en abondance un écran solaire à large spectre, affichant un indice de protection de 15+, et répétez l'opération toutes les deux heures, voire même systématiquement à la sortie d'une baignade, lors de frottement avec le sable ou de transpiration intense. Toute surexposition doit être contrée avec des mesures de protection, la modération restant la mère des vertus», explique le dermatologue.

Enfants : quelle est la règle de conduite contre les rayons ?
Le Dr. Günther Hofbauer nous explique que la peau d'un bébé présente un niveau de sensibilité des plus élevés. Par conséquent, l'exposition directe au soleil doit être évitée pour tout enfant de moins d'un an. Puis, de un à trois ans, il est impératif que l'enfant soit protégé des rayons : t-shirt (il existe des textiles « Anti-UV »), casquette et lunettes de soleil avec verres homologués permettant de filtrer les rayons UVA et UVB sont la panoplie idéale. Pour que l'enfant puisse jouer en toute liberté aussi longtemps que possible, les zones ombragées sont en outre à privilégier et le soleil à éviter entre 11h et 16h. Enfin, jusqu'à leurs 7 ans révolus, des crèmes solaires minérales sont conseillées. La peau d'un enfant a un haut taux de pénétration et un risque accru de réactions ou d'allergies cutanées aux filtres chimiques.

Source : bonus.ch, mai 2011

     

 
Politique de diffusion pour notre rubrique "news"  

Assurance maladie

 

Comparatif des primes d'assurance-maladie

Comparez gratuitement vos primes d'assurance maladie et économisez!

Publicité

Nos coordonnées

 

bonus.ch SA
Av. de Beaulieu 33
1004 Lausanne, Suisse
Tél : +41 (0)21 312 55 91

Nous contacter
Patrick Ducret, notre directeur

Patrick Ducret sur Google+

Notre mission, vous faire économiser

Infos consommateurs

Ne ratez aucune occasion d'économiser. Recevez nos comparatifs, conseils et astuces dans les domaines tels que l'assurance, la finance, produits de consommation et bien plus...

Rejoignez la communauté

Restez à l'affût, retrouvez tous les conseils et astuces pour économiser sur :

bonus.ch sur facebook @bonusNewsFR sur Twitter bonus.ch youtube S'abonner à notre flux RSS

bonus.ch vous a été utile ? Recommandez le site à un ami

A propos de bonus.ch

Qui est bonus.ch ? Comment fonctionne les comparatifs ? Demande de presse, partenariat, publicité, ...

Toutes les infos sur bonus.ch

© 2004-2017 copyright bonus.ch SA  -  Plan du site