27.08.2012 11:40:46   /   bonus.ch - News   /   Assurance

L'analyse VOX fait le point sur le refus du managed care

La toute récente publication des résultats de l'analyse VOX, basée sur un sondage ad hoc, jette de la lumière sur les raisons qui ont conduit à un résultat si net.

L'analyse VOX fait le point sur le refus du managed careLe « non » du peuple suisse à l'intégration dans la loi du système des réseaux des soins (également connu sous le nom de « managed care ») lors du référendum du 17 juin dernier a été cinglant. Quelles sont les raisons de ce rejet aussi net, indépendant de toute appartenance politique et allant à l'encontre des recommandations du Conseil fédéral ?

L'analyse VOX est systématiquement réalisée par l'institut de recherche gfs.bern, spécialisé dans la recherche en politique et communication, après les votations fédérales, par le biais d'un sondage auprès des votants. Tout récemment, l'institut gfs.bern a publié les résultats de l'analyse VOX à propos des résultats du référendum de juin. Cette analyse, effectuée sur la base des résultats du sondage, met en évidence deux points saillants.

La raison principale motivant le « non » a été, pour la grande majorité des votants, le risque d'une contrainte sur le libre choix de leur médecin traitant. En effet, les résultats du sondage montrent que 73% des participants a indiqué la perte du libre choix du médecin comme argument principal les poussant à s'opposer au projet de loi.

L'attitude des assurés face aux prévisions d'augmentation des primes semble également être un facteur de poids. D'après le sondage VOX, 64% des votants se sont déclarés convaincus que les primes maladie continueraient à augmenter à l'avenir.

Si certaines différences entre courants politiques et entre d'autres catégories d'assurés sont à relever (ainsi par exemple, le refus venant des femmes a été plus net que celui des hommes), c'est clairement un rejet à 360 degrés qui émerge de l'analyse VOX, toutes catégories et convictions politiques confondues. De toute évidence, les Suisses manifestent une volonté claire de ne pas s'engager dans un système de santé impliquant des restrictions de leur liberté de choix. En effet, les votants n'ont pas vu le rapport entre de telles restrictions et des réelles économies sur les coûts de la santé préconisé par les parties favorables à l'intégration du managed care dans la loi.

De toute évidence, les Suisses manifestent une volonté claire de ne pas s'engager dans un système de santé impliquant des restrictions de leur liberté de choix. En effet, à leur avis, celles-ci ne sont pas en rapport avec l'économie sur les coûts de la santé qui, selon les parties favorables à l'intégration du managed care dans la loi, peut être obtenue de cette manière.

Source : bonus.ch, Patrick Ducret

     

 
Politique de diffusion pour notre rubrique "news"  

Assurance maladie

 

Comparatif des primes d'assurance-maladie

Comparez gratuitement vos primes d'assurance maladie et économisez!

Publicité

Nos coordonnées

 

bonus.ch SA
Av. de Beaulieu 33
1004 Lausanne, Suisse
Tél : +41 (0)21 312 55 91

Nous contacter
Patrick Ducret, notre directeur

Patrick Ducret sur Google+

Notre mission, vous faire économiser

Infos consommateurs

Ne ratez aucune occasion d'économiser. Recevez nos comparatifs, conseils et astuces dans les domaines tels que l'assurance, la finance, produits de consommation et bien plus...

Rejoignez la communauté

Restez à l'affût, retrouvez tous les conseils et astuces pour économiser sur :

bonus.ch sur facebook @bonusNewsFR sur Twitter bonus.ch youtube S'abonner à notre flux RSS

bonus.ch vous a été utile ? Recommandez le site à un ami

A propos de bonus.ch

Qui est bonus.ch ? Comment fonctionne les comparatifs ? Demande de presse, partenariat, publicité, ...

Toutes les infos sur bonus.ch

© 2004-2017 copyright bonus.ch SA  -  Plan du site